La cuisine thaï facile pour les végétaliens


La cuisine Thaïlandaise est parfaite pour les végétaliens car elle utilise de nombreuses herbes et épices qui rendent savoureuses les recettes les plus simples.

Cependant, si vous avez déjà consulté un livre de cuisine Thaï vous avez constaté que même les recettes de légumes contiennent des aliments d'origine animale, en particulier les assaisonnements.

Voici donc un petit guide pour vous aider à réaliser des recettes épatantes 100% végétaliennes. Vous allez voir, c'est très facile !

1ère étape : adapter les assaisonnements

La cuisine thaï utilise la sauce poisson pour saler tout en donnant du goût aux plats. Substituez de la sauce soja et du sel. La quantité de sel à utiliser dépend du type de sauce soja, certaines sont beaucoup plus salées que d'autres. Pour vous simplifier la vie, utilisez toujours la même sauce, ainsi vous saurez combien de sel ajouter à vos plats, sans avoir besoin de goûter une multitude de fois. Attention toutefois à ne pas abuser de la sauce soja car elle donne une couleur brune aux aliments. Avec l'habitude vous trouverez le juste équilibre entre la couleur et le goût.

Beaucoup de plats sautés requièrent de la sauce d'huîtres. Dans ce cas utilisez de la sauce aux champignons, elle a la même consistance un petit peu gélatineuse, la même couleur et elle ajoutera vraiment du goût à vos préparations. Elle est aussi appelée sauce d'huîtres végétarienne.

Nous ne recommandons pas de marques en particulier mais ne manquez pas de regarder la composition : certaines sauces contiennent des colorants, des conservateurs et des exhausteurs de goût tandis que d'autres sauces sont naturelles.

2ème étape : se méfier des pâte de curry

Les pâtes de curry traditionnelles contiennent toujours de la pâte de crevettes fermentées. Cela entre autres parce que la fermentation donne la fameuse saveur de l'umami. Il est donc recommandé de préparer sa propre pâte de curry, elle sera bien plus savoureuse, fraîchement pilée, qu'un produit vendu dans le commerce.

En remplacement de la pâte de crevettes vous utiliserez un autre produit fermenté (et salé), pour recréer la saveur de l'umami. Le plus naturel est d'utiliser un ingrédient thaï populaire, les grains de soja en saumure aussi appelés grains de soja fermenté ou grains de soja au sel. Si vous n'en avez pas vous pouvez substituer de la pâte miso. Certes c'est un ingrédient japonais et non pas thaï mais c'est un substitut très acceptable.

3ème étape : cuisiner le tofu et les légumes racines

Maintenant que vous avez préparé une excellente pâte de curry végétalienne, vous pouvez vous lancer dans la réalisation d'un authentique curry thaï ! Faites comme les Thaïlandais et utilisez du tofu et des légumes racines dans votre cuisine.

Sachez que le tofu peut-être utilisé dans tous les currys. Le tofu prend le goût de ce que avec quoi il est cuisiné, il va donc absorber les saveurs de la sauce curry. Agrémentez de légumes typiques de la cuisine thaï : aubergines amères, haricots kilomètre, mini épis de maïs, tomates cerise (selon le type de curry préparé), n'oubliez pas les herbes fraîches et régalez-vous.

Recette recommandée : curry vert de tofu, feuilles de piments et aubergines amères

Si vous n'aimez pas le tofu, ou si vous trouvez que vous en mangez déjà beaucoup, préparez vos currys avec des légumes racines, le type de légume qui tient bien en cuisson : pommes de terre et carottes bien sûr mais aussi patates douces, taro ou encore manioc

Recette recommandée :